logos

logo

L'histoire du Manoir

1   Cette construction date de 1857. Elle porte le nom du ruisseau coulant à proximité, qui se jette dans la Turdine : le Terrieu. L’architecte Fraize fut mandaté par Etienne Pierron pour construire cette grosse maison bourgeoise.
Sur ces terres familiales, nous retrouvons la mention d’un ancien domaine établi en 1622 qui s’appelait «la Grange de Terrieu». La famille Pierron habitait également « les Persanges », le Château de Général Guibaud, qui se trouvait sur les mêmes terres au moment de la construction du Manoir Tourieux.   1
1   Le nom de Pierron issu de cette nombreuse famille, est très répandu dans la région. L’illustre personnage Jean-Claude Pierron, époux de Marguerite Ferrand, fut notaire royal à Chasselay.
L'architecture du Manoir

Le belle symétrie du Manoir Tourieux, construit par l’architecte Fraize en 1857, offre un ensemble harmonieux et élégant niché sur ses deux hectares de terre.

  1
1 Un hall traversant voûté de pierres rejoint le parc par une porte ancienne vitrée, apportant une douce lumière sur les boiseries du boudoir.
Les salons ont conservé leurs boiseries sculptées à l’effigie de la famille Pierron, leurs parquets en pointe de Hongrie et leurs cheminées de marbre.
Derrière la salle à manger au sol dallé de pierres ornée d’une cheminée gigantesque, se trouve un imposant four à pains d’autrefois.   1
1   L’escalier monumental mène aux vastes chambres du dernier étage. Elles sont réservées aux hôtes qui apprécieront leur confort et leur intimité, ainsi que la vue depuis les fenêtres.
Le Manoir s’ouvre sur un bâtiment principal précédé d’une cour et encadré de deux ailes symétriques. Elles étaient autrefois des communs abritant les caves voûtées, le cuvier, l’étable, les granges, le fenil et son séchoir en bois, la sellerie, l’écurie et un grand hangar, aujourd’hui transformés pour vos réceptions.   1
1   La cour est fermée par un portail majestueux  en fer forgé composé de deux piliers massifs en pierres.
La construction intègre une dominante de pierres dorées savamment arrondies aux angles du Manoir. Les façades s’ornent de fenêtres cintrées également arrondies, apportant élégance et harmonie à l’ensemble, couronnées d’un fronton mouluré dans lequel s’inscrit un oculus. 111
A Saint Germain sur l’Arbresle, la visite des anciennes carrières de Glay, d’où fût extraite une partie des pierres de ce domaine, illustre ce type de construction « en blocage ».


Manoir Tourieux lieu dit Grange du Puy  •  69210 Savigny  •  contact@manoirtourieux.com  •  +33 (0)9 81 74 24 08